www.snuipp.fr

SNUipp-FSU | Section du Var

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : METIER  / AE, EVS, AVS, AESH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 septembre 2019

AESH PIAL

AESH PIAL : Compte-rendu de l’audience du 23 09 2019

Le SNUipp-FSU a été reçu en audience à la DSDEN le 23 septembre 2019 pour traiter de l’accompagnement des enfants en situation de handicap Etaient présents :

Inspecteur d’académie

Secrétaire général

IEN ASH

Cheffe de la DOS

2 élu•es du personnel du SNUipp-FSU du Var

Quelques chiffres

Pour 2500 enfants en situation de handicap scolarisé•es, le département compte 1500 AESH dont 300 sous contrat CUI/PEC pour un dernier renouvellement. A la rentrée 2020, les contrats CUI/PEC n’existeront plus.

Concernant les personnels AESH et leurs contrats

Tou.tes les AESH en fin de contrat CUI/PEC se sont vu proposer un contrat d’AESH en CDD, avec une période d’essai de 3 mois.

Selon la circulaire ministérielle du 5 juin 2019, les nouveaux contrats portent l’annualisation à 41 semaines au lieu de 39, ce qui permet une légère augmentation de salaire.

Cette augmentation du temps annuel de travail permet la prise en compte du « travail invisible ». Une partie de ce temps pourra être utilisé pour la concertation et coordination des actions avec les enseignant•es.

Pour les nouveaux contrats, même si le DEAES (diplôme d’état d’accompagnant éducatif et social) n’est plus exigé, le recrutement privilégie les titulaires de ce diplôme. D’ailleurs, une collaboration et convention avec la Croix rouge qui dispense la formation au DEAES va permettre l’accueil de stagiaires AESH dans les établissements.

En matière de formation, les nouveaux•elles recruté•es ont droit à 60 heures de formation avant la fin du 1er trimestre. La DSDEN envisage de dispenser les titulaires du DEAES de cette formation. Tou•tes les AESH ont la possibilité de candidater aux stages MFIN, au CPF.

La DSDEN prévoit également une enveloppe de 200h de formation sur public désigné (AESH, enseignants...).

Les nouveaux contrats étant de 3 ans, tou•tes les AESH en situation de renouvellement ont signé un contrat CDD de 3 ans même s’il ne leur restait qu’une ou deux années pour avoir droit à un CDI. Il ne sera cependant pas nécessaire d’attendre les 3 ans pour faire valoir son CDI.

Beaucoup d’AESH sont passé•es d’une aide individuelle à une aide mutualisée, certain•es n’avaient pas de noms d’enfants sur leurs contrats à la rentrée, la DSDEN souhaitait garder une « réserve » de personnels pour des besoins à venir.

Le SNUipp-FSU a demandé que les affectations des AESH tiennent compte le plus possible de leurs vœux et qu’il soit mis en place une sorte de mouvement comme pour les enseignant•es.

La DSDEN nous répond que, ne disposant pas d’outil permettant ces affectations, ils continuent d’affecter de façon à ce que le plus d’enfants possibles bénéficient d’un accompagnement.

Le SNUipp-FSU a demandé à ce que les écoles soient informées que les AESH participent aux équipes éducatives et de suivi. La DSDEN nous répond qu’une note avec power point a été envoyée aux directeurs•trices pour rappeler que l’AESH fait partie intégrante de l’équipe pédagogique.

Un livret d’accueil aurait dû être remis aux AESH par les directeurs•trices mais le ministère n’en a pas fourni.

Le SNUipp-FSU rappelle qu’en cas de grève, si tous les enseignant•es et le directeur ou la directrice sont grévistes, l’école est « fermée », le SMA qui est mis en place est sous la responsabilité de la mairie et non pas de l’Education nationale. Dans ce cas, sans convention avec la mairie, les AESH ne peuvent pas assurer leur rôle d’accompagnant dans l’école ce jour-là.

Les PIAL (pôle inclusif d’accompagnement localisé)

36 PIAL ont été implantés (dont les 10 expérimentaux déjà existants) : 4 en lycée pro, 10 e collèges et 22 en écoles dont 6 maternelles. Parmi ces établissements, 22 ont des ULIS. Les implantations ont été faites uniquement sur la base du volontariat.

La DSDEN s’est engagée à nous faire parvenir une carte de ces implantations.

L’enseignant•es référent•es définit avec le directeur ou la directrice la répartition horaire de l’accompagnement des élèves.

PIAL renforcés

Une unité mobile médico-educative, va être mise en place pour le moment au nord ouest du département. Une réunion de pilotage est en cours avec l’ESSOR/UGECAM. Cette équipe interviendra en soutien aux équipes uniquement pour des élèves ayant des notifications.

Cellule d’écoute

Une cellule d’écoute a été mise en place pour les parents mais aussi pour les personnels rencontrant des difficultés. Elle est assurée par deux personnels spécialisés du pôle ASH et deux enseignants référents retraités. Elle sera ouverte jusqu’au 18 octobre, cette cellule est joignable par un numéro vert : 0 800 711 083 de 9h à 12h et de 14h à 16h. Les équipes sont également joignables durant cette période via une adresse mail dédiée : ecoleinclusive-dsden83@ac-nice.fr

AESH référent.es

La circulaire n°2019-090 prévoit la création d’AESH référent•es, dont l’emploi du temps hebdomadaire serait partiellement consacré à l’accompagnement des personnels AESH du PIAL dont ils ou elles relèvent. Pour l’année scolaire 2019/2020, la DSDEN n’envisage pas de mettre en œuvre ces AESH référent•es.

Si la circulaire ministérielle du 5 juin 2019 fait clairement apparaître la volonté de considérer désormais les AESH comme « membres à part entière de la communauté éducative », il n’en reste pas moins que sans un emploi pérenne, un salaire décent, et une formation initiale et continue de qualité, les AESH restent des employé•es précaires dont les droits ne sont pas toujours respectés.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 83 Immeuble "Le Rond-Point" Avenue Pierre et Marie Curie 83160 LA VALETTE Tél : 04.94.20.87.33 | Fax : 04.94.20.87.34 | snu83@snuipp.fr


Agrandir le plan


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU | Section du Var , tous droits réservés.